rugby-auvergne.forumactif.com
Cher visiteur , inscrivez vous et participez à la vie du forum
Festivitées
clic dessus pour agrandir

Derniers sujets
» Phases finales Auvergne 2017
Mer 05 Avr 2017, 15:59 par clement

» City Rugby Tou
Mer 05 Avr 2017, 12:55 par clement

» Taddéi
Mar 04 Avr 2017, 14:26 par crabe

» Competitions moins de 16 et 18 ans
Mar 04 Avr 2017, 11:09 par clement

» Challenges sud-est
Lun 03 Avr 2017, 22:53 par crabe

» TOP 8 FEMININ
Dim 02 Avr 2017, 11:58 par crabe

» Championnat Honneur
Sam 01 Avr 2017, 11:18 par @lex

» Championnat PH
Sam 01 Avr 2017, 11:12 par @lex

» Championnat 1ere serie
Sam 01 Avr 2017, 11:11 par @lex


2e série 2010-2011

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2e série 2010-2011

Message par @lex le Sam 26 Juin 2010, 18:46

Rappel du premier message :

le calendrier


Dernière édition par @lex le Dim 24 Juin 2012, 11:40, édité 1 fois
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: 2e série 2010-2011

Message par christophe le Ven 21 Jan 2011, 18:32

Ce weekend le match de Langeac est reporté
ainsi que le CPS-15 ans et l' entrainement des petits ...

christophe
Entraineur OC Gévaudan

Masculin Messages : 298
Age : 45
Localisation : Saugues

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Sam 22 Jan 2011, 11:17

christophe a écrit:Ce weekend le match de Langeac est reporté
ainsi que le CPS-15 ans et l' entrainement des petits ...

le RCL est en 1ere série je crois Very Happy
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par christophe le Sam 22 Jan 2011, 11:46

en effet escuse moi ,je me suis trompè de post
je compte sur toi pour le deplacer????

christophe
Entraineur OC Gévaudan

Masculin Messages : 298
Age : 45
Localisation : Saugues

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Sam 22 Jan 2011, 12:42

ce n'est pas grave, c'est peut etre une vision pour la saison prochaine

Lapalisse-Blanzat match reporté
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Mar 01 Fév 2011, 19:11

le seul match joué dimanche
Blanzat 65 - Dompierre 3

30 janvier 2011, 15 heures.
Temps froid avec terrain partiellement gelé.
Arbitre : M. Couston.
Score à la mi-temps : 20-3.
Bonus offensif pour Blanzat.

Points :
BAC : Neuf essais (Vialter 2, De Olivera, Forlay, Filippi, Guillaumin, Mouat, Sabatier, Labatut), sept transformations (Forlay) et deux pénalités (Forlay).
Adversaire : Une pénalité.

Bilan disciplinaire :
BAC : Un carton blanc (Tosoni).
Adversaire : Aucun carton reçu.

Equipe :
1 Filippi - 2 Saint-Martin - 3 Tosoni - 4 Pegny - 5 Quinet ©
6 Montavit - 7 Ahond - 8 De Oliveira - 9 Pradat - 10 Labalte
11 Guillaumin - 12 Vialter - 13 Sabatier - 14 Mouat - 15 Forlay
Remplaçants : 16 Raymond - 17 Schwarz - 18 Caignol
19 Labatut - 20 Rochefort - 21 Thomy - 22 Barrière

Résumé :

Il est des époques qui sont un régal pour les joueurs et le public mais un cauchemar pour un journaliste. Commenter les récentes bonnes performances des blanzatois est certes passionnant mais résumer des matchs à plus de 50 points n’est pas une tâche aisée. Surtout lorsque le courageux reporter décide d’étudier les matchs depuis le beau milieu de la mêlée ! Donc ne vous étonnez pas si le compte-rendu ci-dessous est quelques peu lapidaire sur certains points et n’hésitez pas à le compléter via les commentaires.

Cette rencontre de rattrapage face à Dompierre débute sous un froid polaire propre à rassembler les supporters près de la source de vin chaud la plus proche. Les premières minutes ne leur donnent d’ailleurs que peu d’autres occasions de se réchauffer que le précieux breuvage. Le round d’observation voit le buteur visiteur rater deux tentatives. Forlay répond inscrivant deux pénalités, dont une de près de cinquante mètres. Lancés, les jaunes et noirs prennent le large grâce à l’un des caractéristiques essais en force de De Olivera.

Dans une rencontre très correcte, l’arbitre n’est pas content de la tenue des mêlées. Tosoni se voit octroyer une dizaine de minutes de repos dont il avait grand besoin peu avant la pause. Si les bourbonnais mettent à profit leur surnombre pour ouvrir leur compteur d’une pénalité, Blanzat marque son second essai par Forlay. Pour la petite histoire, les deux essais blanzatois permettent à leurs auteurs de rejoindre Sabatier au classement des marqueurs d’essais, mais nous en reparlerons plus tard. Ils permettent surtout au BAC de mener 20 à 3 à la mi-temps.

Le staff blanzatois et les supporters n’ayant pas abusé de la boisson chaude évoquée plus haut peuvent penser sérieusement au bonus offensif. Ils n’auront pas longtemps à attendre puisque Vialter vient percer la défense adverse dès la reprise. Ce précieux point est rapidement mis à l’abri : Rochefort réalise une merveille de passe intérieur à l’aveugle pour De Olivera qui se trouve... A l’extérieur ! La balle est donc au sol et Filippi s’en saisi et étend ses bras pour inscrire le quatrième essai.

A partir de là, les portes sont ouvertes et la précision de ce compte-rendu s’en ressent drastiquement. Chose rarement attestée dans les annales récentes du BAC, les deux ailiers vont y aller de leur réalisation. Mouat entre d’ailleurs dans l’en-but pour s’offrir un doublé mais offre inexplicablement la balle à Sabatier. Les experts rugbystiques sont partagés sur la raison de ce geste. Soit Morgan, trop fatigué par son essai précédent, trouvait la distance vers le milieu des poteaux trop longue, soit notre Patoche national l’a soudoyé pour garder sa place de meilleur marqueur d’essais. Le suspens reste entier.

Le suspens du match est lui terminé depuis longtemps. Vialter marque à nouveau avant que Labatut ne collecte la seconde passe décisive du jour d’Ahond pour conclure la marque sur le score de 65 à 3. Score qui aurait pu être encore plus large puisque trois essais ont été refusés à De Olivera, Quinet et Forlay pour des en-avant dans l’en-but plus ou moins évidents et un autre encore à Forlay pour une faute... Adverse ! Là encore, nous nous laissons aller à penser que Sabatier n’est pas pour rien dans ces essais refusés à ses rivaux !

Quoi qu’il en soit, ces cinq points dans le seul match joué ce dimanche permettent aux blanzatois, toujours seconds, de faire le trou sur leurs poursuivants et de revenir à moins d’une victoire du leader Puy-Guillaume. La troisième mi-temps a été l’occasion de souhaiter bonne chance à Maxime Rodier qui s’en va rejoindre les pompiers de Marseille, de le huer copieusement et de boire « quelques » bières à sa santé.


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Lun 14 Fév 2011, 22:47

Varennes 19-12 Pérignat
Manzat 29- 15 Massiac

Lapalisse 29 – Blanzat 0 , via le site de Blanzat
Temps clair.
Arbitre : M. Montel.
Score à la mi-temps : 22-0.
Bonus offensif pour Lapalisse.

Points :
BAC : Aucun point marqué.
Adversaire : Quatre essais, trois transformations, une pénalité.

Bilan disciplinaire :
BAC : Aucun carton reçu.
Adversaire : Un carton jaune.

Equipe :
1 Filippi - 2 Saint-Martin - 3 Raymond - 4 Pegny - 5 Quinet ©
6 Montavit - 7 Ahond - 8 De Olivera - 9 Barontini - 10 Thomy
11 Huguet - 12 Sabatier - 13 Mouat - 14 Moreau - 15 Guillaumin
Remplaçants : 16 Pegny - 17 Roux - 18 Caignol
19 Bert

Résumé :

Le soleil radieux qui brillait sur la région cette semaine a sans doute dû déboussoler nombre de nos joueurs qui ont cru que l’été était arrivé et que la présence du bouclier de Brennus à Blanzat mercredi indiquait que le BAC avait déjà emporté le titre de champion. A moins que le match et la 3ème mi-temps contre Varennes, le cocktail qui a suivi la présentation du bouclier et/ou le repas des joueurs de vendredi n'aient laissé des traces sur les organismes, pourtant solides et entrainés, de nos sportifs.

Toujours est-il que c'est avec seulement 19 joueurs sur la feuille de match que les jaunes et noirs sont arrivés ce dimanche à Lapalisse pour ce match de rattrapage. C’est la ligne de trois-quarts qui est la plus amputée par les absences et les blessures puisque Pradat, Rochefort, Vialter, Forlay et Barrière, pour ne citer qu’eux, sont absents. Le pack est moins impacté même si la première ligne manque de solution de rechange puisque Tosoni, Dumas, Audigane et Rodier manquent à l’appel.

Cette équipe remaniée permet à Barontini d’endosser pour la première fois le numéro 9, ce qui devrait lui valoir de nombreux quolibets de la part de ses anciens coéquipiers chamalièrois. Les blanzatois peuvent tout de même trouver de la confiance en se souvenant du match aller bien maîtrisé et en espérant que les jaunes et bleus de Lapalisse veuillent bien suivre l’exemple des jaunes et bleus de l’ASM, auteurs d’une piètre performance la veille.

Mais les locaux ont à cœur de montrer dès l'entame du match qu'ils comptent bien prendre leur revanche. Ils ouvrent leur premier ballon de récupération et enchainent au large. Profitant du surnombre, ils trouvent l’ouverture et ouvrent la marque malgré l’intervention du deuxième rideau blanzatois. Avec la transformation et une pénalité qui suit, Lapalisse mène 10-0. Les jaunes et noirs ne se doutent pas que cet avantage sera définitif.

En effet, le BAC rate l’occasion de se rapprocher en loupant une pénalité facile suite au premier d’une longue série de plaquages à retardements des lapalissois. Sabatier se vit d’ailleurs notifier une plainte officielle du FDTB (Front de Défense de la Taupe Bourbonnaise) dès la fin du match. Sans doute outrés par cette agression sur la faune locale, les jaunes et bleus marquent encore deux essais dans les 20 premières minutes.

Cet avantage les décida à se reconcentrer sur un jeu plus habituel à Lapalisse : Jeu au pied, jeu au près et jeu à la main (fermée, la main, bien sûr). Grâce à ce ralentissement, le BAC peut enfin entrer dans le match et se décide enfin à défendre et à reprendre la balle. Ils ne trouvent pas pour autant le chemin des poteaux, mais réussissent à stopper l'hémorragie. Après un échec au pied de Bertrand, la mi-temps est sifflée, pour le plus grand soulagement des jaunes et noirs, sur le score de 22 à 0.

Au coup d'envoi de la seconde période, les blanzatois sont un peu remotivés et décidés à ne pas gâcher totalement cette belle après midi. Mais malgré de bonnes intentions, ils ne trouvent pas l’ouverture. Il faut dire qu’avec le nombre impressionnant de quatre remplaçants sur le banc, le BAC a du mal à retrouver de la vitesse et de la fraicheur. Surtout que quelques plaquages plus que limite des bourbonnais, notamment sur Moreau, réduisent encore le nombre des visiteurs.

L’écart s’agrandit encore puisque les locaux marquent pour leur part encore un essai dans cette deuxième période. Essai très contestable mais néanmoins transformé. La fin du match est pourtant à l’avantage des blanzatois qui imposent notamment un maul de quarante mètres à leurs adversaires. Mais les touches trouvées suite aux nombreuses fautes adverses sont souvent perdues, privant les attaquants jaunes et noirs de munitions.

Ces nombreuses fautes et mauvais coups décident enfin l’arbitre à offrir quelques minutes en fin de match à 15 contre 14 au BAC suite à un nettoyage de crampons en règle sur Saint-Martin. Cette supériorité numérique ne suffit malheureusement pas à l’équipe pour inscrire un essai dans cette rencontre.

Le coup de sifflet final est intervient donc sur le score de 29 à 0 pour Lapalisse, qui prend donc les points de la victoire et le bonus offensif. Blanzat voit Lapalisse et Varennes revenir à sept points. Au rayon des rares satisfactions, on notera les premières apparitions de Roux et Bert sous le maillot blanzatois et la seconde du jeune Caignol. Les deux premiers nommés eurent droit à leur arrachage de caleçon réglementaire. On relèvera aussi le magnifique retourné acrobatique de Guillaumin, digne du but de Wayne Rooney samedi avec Manchester United.

Rendez-vous à Puy-Guillaume le week-end prochain. Avec si possible une équipe plus complète afin d’espérer conserver la


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Mar 22 Fév 2011, 18:12

Pérignat 13 - 10 Massiac
Manzat 28 - 20 Dompierre
Varennes 6 - 8 Lapalisse

Puy Guillaume 21 – Blanzat 7

Temps nuageux, sans pluie.
Arbitre : M. Chiroux.
Score à la mi-temps : 13-7.
Pas de point de bonus.

Points :
BAC : Un essai (Barrière) et une transformation (Labalte).
Adversaire : Deux essais, une transformation et trois pénalités.

Bilan disciplinaire :
BAC : Deux cartons jaunes (Raymond, Quinet) et un carton rouge (Sabatier).
Adversaire : Un carton jaune et un carton rouge.

Equipe du BAC:
1 Raymond - 2 Saint-Martin - 3 Tosoni - 4 Pegny - 5 Schwarz
6 Montavit - 7 Ahond - 8 Quinet © - 9 Pradat - 10 Labalte
11 Barrière - 12 Vialter - 13 Sabatier - 14 Mouat - 15 Forlay
Remplaçants : 16 Dumas - 17 Védrine - 18 Audigane
19 Peruti - 20 Thomy - 21 Koillas

Résumé :


Après la déconvenue à Lapalisse, Blanzat se voyait proposer un nouveau match difficile à Puy Guillaume. Les leaders jaunes et noirs n’avaient pas le droit à l’erreur s’ils ne voulaient pas céder leur fauteuil à leur dauphin. L’équipe blanzatoise avait heureusement récupéré une bonne partie de ses absents de la semaine passée. Toutefois, les défections de dernière minute de De Olivera sur blessure et Guillaumin sur disparition ont forcé quelques ajustements dans l’urgence.

A l’entame de match, les deux équipes font jeu égal et il semble bien que le BAC a de meilleures intentions de jeu que lors de son match précédent. Ce sont tout de même les locaux qui ouvrent le score d’une pénalité. Forlay rate quant à lui sa tentative. Il n'aura pas le temps de se rattraper puisqu'il sort rapidement, restant moins de 10 minutes sur le terrain pour la deuxième fois consécutive. Il faudra lui demander si ces sorties prématurées à répétition sont un moyen pour obtenir une ovation du public avant que celui-ci n’ait englouti trop de boissons alcoolisées. Si c’est le cas, c’est assez peu efficace.

Les blanzatois ne se laissent pas déconcentrer et, suite à un ballon cafouillé en touche, les trois-quarts combinent et Vialter envoie Barrière à dame. Labalte transforme et donne quatre points d’avance à son équipe. Cet essai semble réveiller les rouges et blancs qui mettent la main sur le ballon et se montrent dangereux. Ils sont récompensés d’un essai puis d’une pénalité avant la pause qui intervient sur le score de 13 à 7.

A la reprise, le capitaine blanzatois, sans doute en quête d’informations sur la tactique à adopter, profite d’une petite échauffourée pour obtenir quelques minutes sur la touche tout comme l’un des deuxièmes lignes adverses. Mais durant ces quinze minutes d’observation (oui, ça devait être un carton jaune et demi), il n’apprend pas grand-chose. En effet, Raymond prend rapidement un carton jaune pour une poire qu’il jure ne pas avoir mis et que, il faut bien le reconnaître, personne n’a vu. A 13 contre 14, le BAC encaisse un essai au ras avant de se voir refuser une réalisation de Tosoni. Les blanzatois laissent aussi en route trois points faciles en jouant vite une pénalité à 10 mètres face aux poteaux.

Menant de 11 points, Puy Guillaume gère tranquillement son avance. D’autant plus tranquillement que l’arbitre siffle une litanie de fautes au sol contre les blanzatois alors qu’il ne sanctionne pas les mêmes actions adverses ni quelques placages plus que limites. Le buteur rouge et blanc laisse quelques points en route mais clôture la marque d’une pénalité. C’est finalement sur une petite volée de marrons que le match va se terminer. Plus de peur que de mal mais tout de même un carton rouge de chaque côté et le décès d’un seau tout neuf qui subit la vindicte de Sabatier. Un Sabatier qui a donc un bilan édifiant : L’assassinat de trois taupes et d’un seau en une semaine !

Les blanzatois ont donc fait une mauvaise opération au classement puisqu’ils laissent la première place à leurs hôtes du jour. Ils voient également Lapalisse revenir à trois points suite à leur victoire étriquée à Varennes. Il faudra montrer un autre visage dans deux semaines pour la réception de Manzat lors de laquelle la défaite sera interdite.

CHAMALIERES / PULVERIERES,vu par le site de Cham
Victoire sans convaincre face à Pulvérières

Le Stade Chamalièrois l’a emporté dans un math capital en vue du maintien face à Pulvérières mais son avenir reste compromis du fait du point de bonus défensif laissé aux visiteurs du jour défaits sur la marque de 15 points à 10.

Devant leur public, les rouges et blancs accomplissaient une première mi-temps honorable bien que peu rythmée. Après une pénalité réussie de chaque côté, dont celle de Bertrand Jouve pour Chamalières, il fallait attendre les dix dernières minutes du premier acte pour voir le Stade concrétiser sa domination.

Sur deux courses tranchantes, l’inévitable Bertrand Van der Vliet puis le fougueux Adrien « Shaia » Leboeuf allaient à dame pour donner un avantage confortable aux locaux à la pause à l’aide d’une transformation de Bertrand Jouve (15-3).

On aurait pu alors penser que les coéquipiers de l’élégant Pierre Flumian allaient continuer sur leur lancée lors du second acte et aller chercher un point de bonus offensif important dans la course au maintien. Hélas ! Il n’en sera rien.

Comme trop souvent cette saison, Chamalières, apathique, s’enlisait dans un faux rythme qui profitait aux visiteurs. Un temps dominatrice, l’équipe réussissait tout de même l’exploit d’échapper trois ballons d’essais dans l’embut adverse, dont deux dans la même minute ! De quoi donner confiance à Pulvérières qui voyait quelques instants plus tard son ailier pointer dans l’embut local après moult plaquages manqués par les chamalièrois (15-10).

La peur de vaincre fit alors son retour et les rouges et blancs se mirent en danger jusqu’au bout, convertissant même en toute fin de partie une pénalité en mêlée (plutôt qu’en touche ou en points reléguant les visiteurs à huit points) suivie d’une action qui faillit bien profiter en contre attaque aux verts de « Pul »…

Heureusement, le coup de sifflet final retentit avant une nouvelle catastrophe pour Chamalières, encore incapable de montrer toute l’étendue de ses moyens lors de cette sortie. Le prochain voyage du 27 février à Massiac, qui s’annonce extrêmement difficile, constituera un nouvel écueil important de cette invraisemblable saison.

1. Puy Guillaume 44pts 14m
2. Blanzat 41pts 14m
3. Lapalisse 38pts 14m
3. Pérignat 36pts 13m
5. Varennes 35pts 14m
6. Chamalières 30pts 13m
7. Dompierre 26pts 14m
8. Massiac 25ptspts 13m
9. Manzat 21pts 13m
10. Pulvérières 20pts 14M

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par crabe le Dim 27 Fév 2011, 21:34

mise à jour du calendrier
massiac 31 chamalières 0
manzat 8 pérignat 31

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

A L’EPOQUE OU LES MATCHS SE JOUAIENT ET SE GAGNAIENT SUR LE TERRAIN ET PAS SUR INTERNET.

avatar
crabe
Ancien rugbyman

Masculin Messages : 2702
Age : 30
Localisation : Auvergne-Rhone Alpes
Mon club du Taupe15 : asm

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Dim 06 Mar 2011, 18:54

15e journée
Blanzat bat Manzat effectif incomplet
Varennes 23- 3 Massiac
Dompierre13-24 Chamalieres
Lapalisse 23 - 23 Puy-Guillaume
Pulvérières 8 - 29 Pérignat



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Mar 08 Mar 2011, 17:54

DOMPIERRE / CHAMALIERES
Victoire importante à Dompierre

C'est avec un groupe privé de qq éléments et sans entraineur que les rouges et blancs se sont déplacés à Dompierre ; 2 juniors sont même venus grossir les rangs !
Le Stade chamaliérois démarre le match tambours battant et mène très rapidement 0-6 suite à des pénalités de Thomas Guilhot et Kevin Tourgon. Les rouges et blancs ont la main mises sur le match. Impérials en touche et très bons dans les groupés-pénétrants, le Stade campe dans le camp des locaux. Suite à une enième touche captée, les avants font le travail, et le jeune Benoît Cloekner fait parler sa vitesse côté fermé en mystifiant 3 adversaires et un 4ème sur un crochet intérieur : 0-11. Le Stade repart de l'avant mais sur un regroupement, c'est le talentueux pilier Jérémy Brigaud qui doit laisser ses partenaires suite à une blessure aux cervicales .... Les locaux se remobilisèrent et investiguèrent le camp adverse sur des attaques aux larges. Dompierre tenta une pénalité, complètement râtée par l'artilleur local mais bien suivi par leur ouvreur qui n'a plus qu'à se coucher dans l'en-but 7-11. Score à la mi-temps.
A la reprise les2 équipes se rendent coups pour coups (10-14) avant que Jean Lazime ne fasse parler son flair et intercepte pour filer entre les poteaux locaux (10-21). Jean Lazime ne put en rester là et se fit remarquer par son moulinet que l'homme du centre sanctionna d'un carton jaune ; le 2ème de l'après-midi .... A 30 minutes du terme, les rouges et blancs vont donc devoir défendre leur avantage à 14. Une pénalité de part et d'autre firent évoluer le score à 13-24. Pendant les 15 dernières minutes, Dompierre s'installa dans les 22 du Stade Chamaliérois. Mais c'était sans compter sans l'abnégation des rouges et blancs qui ne lachèrent rien et préservèrent leur avance au tableau d'affichage ; score finale 13-24.
Malgré les absences, les présents ont démontré unr grosse solidarité et ont ramené une victoire très importante dans l'optique du maintien.
Prochain RDV, le 20 mars à Chatrousse avec l'accueil du co-leader Blanzat.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Mar 22 Mar 2011, 10:54

Manzat 7-16 Lapalisse
Puy Guillaume 6-6 Varennes
Massiac 10-3 Pulvèrières
Chamalières 23 – Blanzat 17
Pérignat bat Dompierre par forfait

Chamalières 23 – Blanzat 17

Temps ensoleillé, terrain sec.
Arbitre : M. Beguer.
Score à la mi-temps : 16 - 14.
Bonus défensif pour Blanzat.

Points :
BAC : Deux essais (Vialter, Sabatier), deux transformations (Labalte) et une pénalité (Vialter).
Adversaire : Deux essais, deux transformations et trois pénalités.

Bilan disciplinaire :
BAC : Aucun carton reçu.
Adversaire : Aucun carton reçu.

Equipe du BAC :
1 Filippi - 2 Saint-Martin - 3 Raymond - 4 Labatut - 5 Quinet ©
6 Montavit - 7 Ahond - 8 Rodier - 9 Pradat - 10 Labalte
11 Koillas - 12 Vialter - 13 Sabatier - 14 Mouat - 15 Barrière
Remplaçants : 16 Védrine - 17 Pegny - 18 Peruti
19 Roux - 20 Rochefort - 21 Bert - 22 Forlay

Chaque dimanche, l’équation devient de plus en plus simple pour les blanzatois. En effet, avec trois matchs pour finir la saison régulière, le BAC sait que chaque dimanche est décisif. La motivation n’est donc pas compliquée à trouver pour ce déplacement à Chamalières où les entraîneurs jaunes et noirs ont l’embarras du choix pour faire leur sélection dans un groupe plus étoffé qu’à l’accoutumée. Ils comptaient également s’appuyer sur les techniques de jeu irlandaises glanées par certains des joueurs au cours de leur périlleux voyage au pays de leprechauns. Ils furent déçus d’apprendre que l’un avait tout oublié à cause des breuvages locaux tandis que l’autre était en dépression, probablement pour la même raison.

Les chamalièrois, hantés par le spectre de quatre ou cinq relégations en fin de saison, sont également très motivés. Ils le prouvent en ouvrant le score sur pénalité et en essayant d’envoyer du jeu. Cette volonté de jeu leur est d’ailleurs rapidement préjudiciable puisque Vialter intercepte une passe et va aplatir entre les perches.

Les rouges et blancs répliquent par une pénalité. Labalte tente de faire de même mais est un peu court. Sabatier a suivi et récupère le ballon d’une merveille de saut de cabri en déséquilibre arrière pour donner un avantage conséquent au BAC (14-6). Deux coups du sort de suite auraient pu décourager les locaux mais ils savent que chaque point leur sera utile en cette fin de saison et n’abdiquent pas.

S’appuyant sur un excellent contre en touche pour combler les quelques munitions perdues en mêlée, ils inscrivent un essai pour revenir à un point. Le chamalièrois Tourgon étonne ensuite ses anciens partenaires de junior blanzatois en passant une pénalité de presque cinquante mètres. Il déclarera après le match avoir tout appris du capitaine jaune et noir mais on peut douter de la véracité voire même de l’honnêteté de cette allégation. Toujours est-il que les locaux mènent 16-14 à la pause.

Les visiteurs reprennent un peu de poil de la bête en début de seconde période mais s’entêtent à jouer individuellement. Au contraire, les rouges et blancs, s’appuyant sur un plan de jeu simple mais bien exécuté et continuant de dominer en touche, marquent un nouvel essai. Le BAC lance ses dernières forces dans la bataille et score une pénalité avant d’en louper une seconde.

La fin de match voit les chamalièrois jouer à cache-ballon face à des blanzatois rendant trop de munitions au pied. Le BAC s’incline finalement 23-17 et doit se contenter d’un bonus défensif qui pourrait ne pas peser lourd en cas de contre-performance face à Pérignat la semaine prochaine.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par @lex le Lun 28 Mar 2011, 19:36

les résultats d'hier
Lapalisse 30 - 12 Chamalières
Blanzat 16 - 23 Pérignat
Puy Guillaume 39 - 0 Massiac
Varennes 20 - 3 Manzat
Dompierre 35 - 15 Pulvérières

1. Pérignat 55pts
2. Puy Guillaume 53pts
3. Blanzat 48pts
4. Lapalisse 48pts
5. Varennes 47pts
6. Chamalières 38pts
7. Massiac 34pts
8. Dompierre 30pts
9. Pulvérières 21pts
10. Manzat 19pts

Lapalisse - Chamalières
Le fol espoir d’une fin de saison parfaite a pris un bon coup dans l’aile du côté du Stade Chamalièrois après une lourde défaite concédée sur la pelouse de Lapalisse sur le score de 30 points à 12.

L’après-midi démarrait pourtant sur les chapeaux de roues pour les visiteurs qui scoraient les premiers par le serial marqueur Bertrand Van der Vliet qui pointait dans le coin de l’embut local.

Hélas ! Les jaunes et bleus de l’Allier, bien plus fringants que leurs illustres homologues montferrandais, imposaient leur densité physique pour marquer à trois reprises et prendre le large au tableau d’affichage (17-5). La première période s’achevait dans la confusion après une pénalité refusée à Kévin Tourgon qui semblait pourtant être passée entre les perches.

Malheureusement le second acte allait être du même tonneau, les attaques chamalièroises restant sans inspiration, la domination physique des locaux se faisant plus nette encore, la défense du Stade devenant de plus en plus inefficace. Ainsi, les rares plaqueurs rouges et blancs souffraient inutilement pour leurs coéquipiers et le score enflait à vue d’œil, d’autant que Lapalisse tentait toute pénalité à portée de son botteur (30-5 à dix minutes du terme).

Enfin, Chamalières envoyait du jeu en fin de partie, et leur avance confortable aidant, les locaux semblaient se relâcher physiquement. Rémy Bernard en profitait pour conclure une belle action et ouvrir son compteur d’essai personnel sur une belle percée dans l’axe (30-12 avec la transformation de Thomas Guilhot). Il était malheureusement trop tard, si ce n’est pour priver les locaux d’un bonus offensif largement à leur portée.

Reste donc aux chamalièrois à recevoir Varennes sur Allier, dans quinze jours, pour finir la saison. Un succès maintiendrait certes l’espoir d’un hypothétique maintien, mais plus encore que le résultat final de cette ultime rencontre, l’attitude des joueurs, manifestement très préoccupés par leur avenir ces dernières semaines (au sein du club ou non) témoignera de l’estime qu’ils ont encore pour le Stade Chamalièrois avec lequel ils ont tout de même obtenu l’année passée un titre de Champion d’Auvergne, fait rare dans une carrière.

Blanzat 16 – Pérignat 23
Temps gris et pluvieux.
Arbitre : M. Vigier.
Score à la mi-temps : 10 - 16.
Bonus défensif pour Blanzat.

Points :
BAC : Un essai (Vialter), une transformation (Forlay), deux pénalités (Forlay) et un drop (Forlay).
Adversaire : Trois essais, une transformation et deux pénalités.

Bilan disciplinaire :
BAC : Un carton blanc (Saint-Martin).
Adversaire : Deux cartons jaunes et un carton blanc.

Equipe :
1 Filippi - 2 Saint-Martin - 3 Raymond - 4 Pegny - 5 Quinet ©
6 Montavit - 7 Ahond - 8 Rodier - 9 Barrière - 10 Labalte
11 Koillas - 12 Vialter - 13 Sabatier - 14 Mouat - 15 Forlay
Remplaçants : 16 Védrine - 17 Tosoni - 18 Audigane
19 Roux - 20 Guillaumin - 21 Bert - 22 Barontini

Résumé :

Il est des dimanches on l’on ne parle plus vraiment de rugby. Des dimanches où le talent, la technique et la vitesse ne sont que des qualités annexes, des détails. Des dimanches où c’est le courage, l’envie et la motivation qui font la différence. Des dimanches pour les braves.

Cette après-midi, la réception de Pérignat faisait partie de cette catégorie. La catégorie des matchs à ne pas perdre. Et comme souvent dans ces cas-là, le ciel se met au diapason de l’humeur des protagonistes pour donner un cadre particulier à la rencontre. On est en droit de penser que l’arrivée d’une pluie fine mais néanmoins constante et soutenue sur la Croix Saint-Géraud quelques minutes avant le coup d’envoi après une semaine sans une goutte d’eau n’était qu’une coïncidence. Toujours est-il que l’épaisse couche nuageuse et le froid liquide qui trempait les nombreux supporters faisait de l’enceinte blanzatoise le parfait théâtre d’un affrontement âpre ou allait s’écrire l’histoire de deux clubs.

Les jaunes et noirs pouvaient se laisser aller à voir ce match d’une façon manichéenne : Les preux du BAC contre le garde noire pérignatoise, toujours prête au mauvais geste ou au coup de crampon vicieux. L’obligation pour Blanzat d’abandonner son maillot habituel pour une tunique rayée digne de ses heures de gloire des années 80 aurait pu renforcer ce sentiment. Il n’en fut rien. Tout ce que l’on vit durant quatre-vingt minutes fut quarante-quatre hommes donnant tout pour concrétiser une année de vie en commun, une année de sacrifices, une année de blessures, de joies et de peines.

Pour un capitaine, voir avant le match des yeux rougis non plus par le manque de sommeil ou les litres d’alcool ingurgités la veille mais bien par des larmes contenues est une expérience qui marque. Il y eut cette saison des matchs où l’implication fit défaut. Venir à l’entrainement faire de la baballe à dix personnes n’a pas toujours été facile. Mais ce dimanche, il n’y eu pas de tricheurs. Chacun a donné ce qu’il avait à donner, sans arrière-pensée.

Vous l’aurez compris, point de résumé de match ici. Les détails, les circonstances, s’effacent devant l’esprit, l’âme et bien sûr le résultat final. Et puis je n’ai pas envie, c’est tout. Car aujourd’hui, malgré le courage et l’abnégation, le BAC a dit adieu à ses rêves de promotion. Expérience amère, notamment pour ceux, nombreux et dont je ne crois avoir fait partie qu’en de bref instants d’euphorie, qui croyaient les dés jetés et le plus dur fait depuis bien longtemps. Expérience amère, notamment pour ceux, moins nombreux et dont je fais partie, qui n’ont vécu que des saisons de galère depuis des années.

Il ne restera dans nos têtes qu’une triste réalité : Quelque soit l’énergie déployée et les efforts fait, c’est au final toujours le destin qui choisit son camp. Cette année, les poteaux ont renvoyé quelques-unes de nos tentatives de but du bon côté. Cette fois, le montant gauche qui trône du côté des côtes de Clermont a trahi ses ouailles et repoussé la balle ovale à peine quelques centimètres trop loin. Un ballon qui retombe du mauvais côté des perches et c’est une année complète qui trouve un dénouement bien différent. Peut-être que l’histoire était déjà écrite depuis bien longtemps.

Mais s’il n’est pas facile de penser à ça en ce difficile dimanche soir, n’oublions pas que notre saison est loin d’être terminée. Il reste quelques occasions de réaliser des exploits et de prouver notre valeur. Les demi-finales du championnat d’Auvergne se profilent à l’horizon et seront une excellente occasion d’oublier la grisaille de ce 27 mars. Mais notre présence dans les phases finales passera par une victoire à Pulvérières dans deux semaines. Charge donc aux troupes blanzatoises de conserver l’état d’esprit et la solidarité de cette après-midi encore au moins une poignée de semaines et d’exorciser leurs fantômes via quelques performances qui marqueront les esprits.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Le dire fait rire, le faire fait taire
avatar
@lex

Masculin Messages : 3714
Localisation : Groland
Mon club du Taupe15 : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2e série 2010-2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum